La journée de l’action communautaire dans les Bois-Francs

Le 30 mai prochain, la Corporation de développement communautaire des Bois-Francs (CDCBF) soulignera, lors de l’activité des Bons Coups, la journée de l’action communautaire dans les Bois-Francs. Cet évènement est une occasion privilégiée de mettre en lumière l’expertise, la créativité, l’audace et les réussites qui caractérisent les auteurs du changement. Les organismes communautaires du territoire assurent le maintien et l’amélioration de la qualité de vie de la communauté de la MRC d’Arthabaska.

C’est au Carré 150 que les partenaires socio-économiques pourront identifier les résultats concrets des actions faites par les organismes dans la communauté. Cet évènement annuel permet à plus de 225 personnes du monde communautaire, économique, municipal, gouvernemental et de la santé et des services sociaux de se rassembler autour des exploits réalisés dans le milieu communautaire.

Tout au long de l’année, les organismes communautaires travaillent avec la communauté pour subvenir aux besoins qui ne sont pas comblés par l’État que ce soit en santé et services sociaux ou encore par la défense des droits. Les protagonistes du monde communautaire arrivent à maintenir la cohésion sociale de la communauté avec bien peu de moyens. Cette journée de l’action communautaire leur permet d’avoir la reconnaissance de leurs pairs afin de poursuivre leur mission.

La CDCBF compte 68 organismes communautaires membres qui œuvrent dans 17 secteurs d’activité. Les équipes de travail soutiennent, nourrissent, hébergent et accompagnent les personnes et contribuent ainsi à leur qualité de vie par des projets essentiels à la communauté. 508 personnes sont à l’emploi dans le monde communautaire et c’est plus de 3000 bénévoles qui s’impliquent dans les organismes de la CDCBF.

Les Bois-Francs hébergent certains organismes qui ont 30, 40 et jusqu’à 50 ans d’existence. Leur longévité témoigne de l’ancrage, du militantisme et de l’attachement qui unit la communauté à ses groupes communautaires, puisque ces derniers en sont issus et répondent à un besoin. Certains organismes sont des institutions tant au niveau local que national.

C’est ensemble et autrement que nos gestes ont une portée!